La marjolaine

Publié le 11 Juin 2016

J'ai découvert aujourd'hui la tisane de marjolaine. Et j'ai beaucoup aimé. Je ne savais pas avec quoi elle pouvait s'associer mais en tisane avec une cuillère à café de miel ça fait un bon quatre heures  et c'est un bon substitut à la tisane de thym qui n'est pas mon fort.

Pour info

En utilisation interne

Par voie orale, c'est un antalgique, elle calme les douleurs musculaires et articulaires ainsi que les règles douloureuses. C'est aussi un tranquillisant du système nerveux, elle est indiquée pour les personnes nerveuses, dépressives, anxieuses ou sujettes aux migraines fréquentes. Cette plante médicinale peut aussi soulager les personnes souffrant de troubles digestifs et de spasmes intestinaux, de météorisme intestinal, stimuler l'appétit et réguler la tension artérielle. En inhalation, cette médication naturelle nettoie les voies respiratoires.

UTILISATION EXTERNE

En usage externe, la marjolaine est un antiseptique efficace contre les aphtes, la gingivite et autres infections touchant la bouche.

Son huile essentielle s'utilise en massage ou en application locale pour apaiser les foulures et les douleurs articulaires ainsi que pour soigner les plaies superficielles.

INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES USUELLES

Troubles digestifs, flatulences, nausées, spasmes intestinaux, diarrhées ; troubles nerveux, migraines, insomnies ; douleurs articulaires, crampes, courbatures, règles douloureuses ; inflammations de la muqueuse buccale, maux dentaires ; problèmes respiratoires.

AUTRES INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES DÉMONTRÉES

Des études ont démontré que la marjolaine aurait une action positive dans le traitement de la maladie d'Alzheimer, grâce à la présence dans sa composition d'acide ursolique, un inhibiteur de l'acétylcholinestérase. C'est aussi un antiarythmique et un tonicardiaque léger.

PARTIES UTILISÉES de la plante

Pour les décoctions : les feuilles fraîches ou séchées et réduites en poudre.

Son huile essentielle est extraite de ses sommités fleuries par distillation.

 

Utilisation et posologie de la marjolaine

DOSAGE

La quantité de feuilles séchées de marjolaine à prendre pour préparer une infusion ne doit pas dépasser 30 pincées pour 1 l d'eau chaude (très pratique comme manière de faire). Le patient en boira 2 tasses le matin au réveil ou à midi, après le repas.

J'ai trouvé une autre posologie plus aisée. Verser une cuillère à soupe de sommités fleuries séchées dans une tasse d'eau bouillante et laisser infuser 10 minutes. Boire 3 tasses par jour.
 

La posologie à respecter pour la teinture mère est de 20 gouttes pour un grand verre d'eau, à raison de trois fois par jour.

- Diulée à 20 à 30% dans une huile vegetale pour bénéficier de ses propriétés. Masser très localement sur le front ou les sinus mais aussi et surtout sur la poitrine et le haut du dos, elle est réputée atténuer bronchites, catarrhes, sinusites ou les infections respiratoires. 

UTILISATION CULINAIRE

Dans les soupes, le riz et viandes surtout en Espagne et Portugal

Précautions d'emploi de la marjolaine et contre-indications

Le respect des doses indiquées est indispensable pour éviter les risques d'intoxication. Consommée à forte dose, la plante devient excitante. 

La marjolaine est proscrite chez les enfants en bas âge, les femmes enceintes ou allaitantes, ainsi que les sujets allergiques à l'un de ses composants.

 

Rédigé par Gald La Mouette

Publié dans #Santé

Repost 0
Commenter cet article