La Mouette en guerre

Publié le 10 Juin 2016

Mauvaise nouvelle du jour : Monsieur Mouette serait un fabricant de mauvais cholesterol de père en fils.

Et pourtant son régime alimentaire est presque sans anicroche : pas de charcuterie hormis une saucisse de Toulouse de temps en temps surtout avec les paimpols frais, viande rouge c'est une fois de temps en temps, pas d'alcool, pas de beurre sauf quand je fais des gâteaux (c'est devenu rare), plus de lait depuis environ deux mois, huile c'est une cuillère à café pour un plat  pour plusieurs repas, il ne mange pas de fromage sauf un peu de gruyere grillé dans les lasagnes....

Voir se profiler du crestor jusqu'à la fin de ses jours me déprime d'où petite recherche en cours sur de potentielle aide naturelle. D'un autre côté, les laboratoires ont bien vendus leur cam, je suis totalement politiquement incorrecte.

 

Quelques conseils diététiques (surtout) et autres

 

  • Certains médicaments favorise la production de LDL (mauvais cholesterol) par exemple les stéroïdes anabolisants, corticoïdes, contraceptifs oraux, antiépileptiques, traitements pour l'acné... voir avec vote médecin traitant

  • Pratiquer une activité physique 30 min par jour

 

  • Pas fumer c'est une bonne chose : le gras se dépose sur les veines et artères et les bouchent. La cigarette est un facteur de co-mobidité très important avec le cholesterol pour l'ischémie cardiaque (infarctus du myocarde) et l'AVC (Accident vasculaire cérébral).

  • Limiter les abats, le boeuf, des oeufs (2 par semaines), fromages gras, les produits d'origines animales, lait entier, mouton et remplacez les graisses saturées par des "insaturées" contenues notamment dans la viande blanche (volailles), les poissons, les huiles végétales.

  • Eviter aussi les pâtisseries, les viennoiseries et les plats industriels biscuits

 

  • Manger des fruits et des légumes et graisses insaturées

  • Manger des phytosterols  : se sont des molécules produites par les plantes, les consommer en grandes quantités agit sur le taux de LDL  en l'empêchant d'être absorbé par l'organisme par les intestins. Ils se trouvent dans les fruits et légumes secs (lentilles, noix, noisettes, haricots...). Grosso modo les phytosterols rendent moins permeable le LDL qui est recapturé par les intestins et le fait évacuer par les selles. Le foie va se mettre à refabriquer de la bile à partir du LDL disponible dans le sang et va donc le faire diminuer.

 

  • Limiter le beurre, ainsi que les huiles de tournesol, d'arachide, de palme, de coco, de coprah, de maïs parce qu'elles sont très riches en matières grasses saturées. 
    Solutionaugmenter la consommation d'huile d'olive pour la cuisson (dommage il aime pas ça), et pour l'assaisonnement colza, noix, soja et de germe de blé riches en acides gras insaturées qui aident à la baisse naturelle du LDL. 

  • ​Autre possible solution : les margarines enrichies en phytosterols ; en consommer moins de 40g par jour et sont contre indiquées pour les femmes enceintes ou allaitantes et les enfants de moins de 5 ans car les phytosterols diminuent le taux de bêta carotène dans le sang et provoque une carence en vitamine A (qui agit sur la formation des pigments rétiniens et permet entre autre l'adaptation de la vision à l’obscurité. Sa carence peut aussi entraîner la sécheresse de l’œil et de la peau ; la vitamine A intervient aussi dans la régulation de l'expression des gènes et est ainsi impliquée dans le développement de l'embryon, la croissance des cellules, le renouvellement des tissus (peau...) et le système immunitaire).  Il faut veiller à ce qu’elles contiennent le moins de graisses trans et saturées possibles (des ‘mauvaises’ graisses pour l’organisme), non hydrogénées. Eviter les marques Leader P* et D*a.

 

Eléments contribuant à diminuer le cholesterol naturellement

 

  • 1 à 2  cuilleres à soupe de graines de lin par jour moulues à ajouter dans les plats

 

  • 1 cuillère à café de cannelle par jour dans l’alimentation.

  • Amandes, noisettes, pistaches sont très riches en lipides de bonne qualité, car elles contiennent beaucoup d'omega 3. Les noix aussi mais ces omega 3 sont moins bien utilisés par l'organisme. Mais attention à la prise de poids : la contenance moyenne en graisse des oléagineux est comprise entre 50 et 60% ! Les personnes qui surveillent leur ligne ne devraient pas dépasser 5 amandes (ou noisettes ou pistaches) par jour, ou 3 fruits secs et 2 oléagineux."

  • 30 g de noix par jour réduirait de 10 % le taux de LDL après six mois et améliorerait le rapport entre le taux de bon cholestérol et le cholestérol total. Ces bienfaits sont dûs à la richesse des noix en acides gras poly-insaturés (40 à 45 g pour 100 g), en vitamine E, en fibres, en magnésium, en phytostérols (110 mg pour 100 g) et en composés phénoliques (acide gallique...). Les noix riches en bons acides gras polyinsaturées et en phytostérols, changeraient la manière dont sont dégradées les graisses, réduisant ainsi le taux de LDL. Les noix sèches consommées à l’apéritif sont très salées. Préférer les noix natures. Autres vertus des noix : Prévention de l’AVC, de l’infarctus. Pour varier les plaisirs, les provenances peuvent variées : noix de grenoble, de cajou, de pécan, du Brésil....

  • le soja réduirait le cholesterol donc remplacer les viandes par du tofu, du lait de soja... Si c'est possible ! en tout cas chez nous !

  • Le sésame grillé, mélangé à du sel, peut être utile pour réduire les apports en sel : cette graine oléagineuse réhausse alors le goût des plats qui nécessitent alors moins d'être salés, mais mieux vaut limiter sa consommation à cet usage. Elle contient beaucoup d'omega 6.

  • L'ail ferait diminuer le taux de cholesterol total et LDL par inactivation de l'enzyme qui contrôle la fabrication du cholesterol par le foie. 2 gousses d'ail crues par jour ou 4 cuites/jours écrasées ou hâchées. Personnellement,je trouve que les doses journalières conseillées sont élevées déjà une c'est pas mal dans une sauce de salade par exemple mais s'envoyer 2 crues ou 4 cuites à moins de projeter d'aller se planquer dans un château de vampires c'est à s'en dégoûter rapidement

  • Pour les sources de protéines autre que le soja, il y a le poisson, la volaille bien sur mais aussi le porc maigre et le jambon ne sont pas interdit.

  • Au moins un fruit frais tous les jours

Pour avoir quelques idées de repas et substitution

Ici

- Pour le petit-dej j'ai testé la tartine de pain+ une noisette de margarine+ miel et graines de tournesol : c'est pas mauvais .A tester avec le lin et faire essayer Monsieur Mouette car les trucs "pratiques" du commerce ne sont pas toujours bon et sain. Le plus compliqué : la boisson. Le relancer sur le lait d'avoine. Petit dej check. 

- Les collations : c'est inconnu au bataillon Pas de pause ni grignotage entre les repas. Sinon remplacer les barres chocolatées ou autre par une compote fait maison ou une tranche de pain d'épices maison. 

- Ne plus faire de panures même maison ou une fois par mois. 

- Faire du poisson sans les yeux dans les coins et ce qu'il aime la sole, elle est cuite à la poêle dans de la margarine. La papillote c'est pas gagné car qu'est ce que je mets en dessous pour éviter que ca brûle et donner du goût sans trop, c'est ça de vivre avec un Nez ! Une julienne de légumes ? il aime pas les légumes : les choux, le fenouil, navets, artichaut, poivron, courgette, patate douce...  Il aime pas trop non plus les haricots verts et les carottes. Ses légumes se résument à pâte, riz, pomme de terre, haricots type paimpol, tarbais, coco... mais pas les rouges, les lentilles. Il ne me reste pas grand chose à tenter : voir pour le panais et les blettes.  La migraine me gagne. Faut que je trouve une solution. A méditer.

 

Merci pour votre courage pour être arrivé(e) jusque là. J'espère avoir pu vous aider. Excellente journée à toute et tous ! 

 

Rédigé par Gald La Mouette

Publié dans #Santé

Repost 0
Commenter cet article