EDC sac à main

Publié le 4 Octobre 2013

Dans la philosophie survivaliste, il faut se préparer à des risques auxquels on peut être confronté lorsque le quotidien est détérioré dont les raisons sont multiples.

En dehors des risques purement exceptionnels comme des catastrophes naturelles, nous pouvons être amenés à faire face à des épisodes exceptionnels : rupture de courant, accidents de voiture, piéton qui fait un malaise, ... chacun évalue ses besoins en fonction des risques auxquels il peut être exposé.

EDC signifie Every Day Carry. Certains appellent ça sac journalier d'urgence. Moi, j'en ai retenu la traduction littérale : ce que l'on peut porter ou emporter, en gros un nécessaire de survie. Pour la définition, c'est par ici.

Je suis femme aux dernières nouvelles, donc, par définition, j'ai un sac avec plein de bordel à l'intérieur. Monsieur Mouette m'ouvre à tout un tas de choses, non les lubriques, y a pas de porno en cours, juste des faits de sociétés, d'évolutions économiques et sociologiques qui personnellement ne me laissent rien présager de bon pour l'avenir.

J'ai donc décidé de me faire un petit nécessaire de survie spécial Madame. Il faut encore que je me procure une ou deux petites choses.

Alors pour les soins, taf oblige j'ai quasiment toujours avec moi

SHA (solution hydro alcoolique) pour se désinfecter les mains

1 paire de gants non stérile

1 désinfectant (biseptine ou bétadine préférer la biseptine car le beta contient de l'iode, si c'est utilisé sur un(e) allergique dommage)

1 pipette de serum phy

un paquet de compresse

1 vieille bande velpeau que m'a donné maman lavée à l'eau de Javel

1 ou 2 pansements

1 ou 2 serviettes hygiéniques ; c'est con mais ça peut aussi servir de pansement pour des plaies qui saignent beaucoup

Pour le reste

1 gourde avec de l'eau

1 petit paquet de gâteau

une lampe a manivelle (pas de pile ça s'use et sa se décharge et on se retrouve comme un gland quand y en a besoin)

1 stylo

1 carnet

1 bombe d'autodéfense ; un coup dans la tronche ca picotte j'en ai dejà fait l'expérience maladresse quand tu nous tiens même. C'est interdit RAF, je serai pas une victime

1 couteau suisse

Me manque :

un sifflet (indispensable pour prévenir si vous êtes enseveli, loin des secours ou pour faire fuir un agresseur éventuel)

peut être 1 pince multi-tools à réflechir car c'est encore acheter et j'essaye pour le moment de faire des économies.

La liste n'est aucunement exhaustive. Chacun fait une évaluation de ses risques et de ses besoins. C'est du simple bon sens.

Dans la voiture c'est bien pire. Y a la place pour une micro valise pour les vacances. Ca marche. Depuis que je suis partie en Espagne en moto, Monsieur Mouette m'apprend à voyager léger.

Rédigé par Gald La Mouette

Publié dans #Survivalisme

Repost 0
Commenter cet article