En passant par le marché Saint Pierre avec mes sabots

Publié le 7 Juin 2013

Aujourd'hui, 7 juin, un appel du large (pas celui de De Gaulle c'était le 6 et j'étais pas libre) ou plutôt un sms m'a violemment entraîné vers le marché Saint Pierre. Les coupons étaient démarqués. Résultat : la carte bleue a chauffé même trop enfin ça c'est une autre histoire avec un grand H et plein de tissu dans les cabas : coton, lin, dentelle (2,10m pour 6 euros), soie (3m pour 20 euros), un peu de polyester et des trucs que j'ai pas reconnu et où il n'y avait pas d'étiquette donc le mystère est entier.

Maintenant, je dirais qu'il n'y a plus qu'à faire.

A 12h, j'ai lancé un appel à une amie (non je ne participe pas à l'émission de notre ami Jean-Pierre). J'étais HS, j'avais soif, mal au bras (oui je n'ai aucun muscle et le tissu ça pèse le poids d'âne mort). Donc halte au Père Lachaise. La chance est avec moi, c'est direct par le metro (non non Paris en voiture très peu pour moi). Et je lui demande avec mon regard désespéré : tu peux m'en prendre un peu ? On se revoit dimanche et je te fais les crèmes au chocolat. Elle a dit OUI. Ouf je sais que je vais pouvoir rentrer. C'est vrai ca ressemble un peu à du chantage mais la mouette épuisée est prête à tout.

Pour ne rien gâcher, il y a eu un colis suspect à Cité U (à l'opposé d'où je vais) sur la ligne B du rer ; sinon c'est pas drôle et il aurait manqué du piment à ma journée.

Enfin de retour dans mon home sweet home, mes ailes ont pris chacune 20cm supplémentaire. Bientôt la mouette va devenir Albatros ; j'ai dis Albatros et non Albator.

Voici les premières photos de mes achats (Nana pas de commentaire sur les photos, je sais elles sont ******* je suis néophyte il y a un bouton et j'appuie dessus c'est tout) ; manque ceux gentiment gardés par Nana les photos suivront mais c'est elle qui les prendra sauf qu'elle ne le sait pas encore donc chutttttt.

Il y a du lavage et repassage en perspective moi qui est horreur de ça, je me suis gâtée. Je m'aime de trop c'est indécent.

Bon prochain tour au marché St Pierre pas de si tôt mais avec une cops c'est mieux et avec un appareil photo pour le fun.

Sur ces bonnes paroles je vais aller me ravitailler pour au moins les crèmes de dimanche

Un, deux, trois, j'irais dans les bois, quatre, cinq, six cueillir des cerises, sept huit neuf dans mon panier neuf, dix, onze, douze, elles seront toutes rouges. Treize, quatorze, quinze, par le chemin des épingles, seize, dix sep,t dix huit par le chemin des aiguilles dix-neuf , vingt nous boirons du bon vin.
Un, deux, trois, j'irais dans les bois, quatre, cinq, six cueillir des cerises, sept huit neuf dans mon panier neuf, dix, onze, douze, elles seront toutes rouges. Treize, quatorze, quinze, par le chemin des épingles, seize, dix sep,t dix huit par le chemin des aiguilles dix-neuf , vingt nous boirons du bon vin.Un, deux, trois, j'irais dans les bois, quatre, cinq, six cueillir des cerises, sept huit neuf dans mon panier neuf, dix, onze, douze, elles seront toutes rouges. Treize, quatorze, quinze, par le chemin des épingles, seize, dix sep,t dix huit par le chemin des aiguilles dix-neuf , vingt nous boirons du bon vin.
Un, deux, trois, j'irais dans les bois, quatre, cinq, six cueillir des cerises, sept huit neuf dans mon panier neuf, dix, onze, douze, elles seront toutes rouges. Treize, quatorze, quinze, par le chemin des épingles, seize, dix sep,t dix huit par le chemin des aiguilles dix-neuf , vingt nous boirons du bon vin.Un, deux, trois, j'irais dans les bois, quatre, cinq, six cueillir des cerises, sept huit neuf dans mon panier neuf, dix, onze, douze, elles seront toutes rouges. Treize, quatorze, quinze, par le chemin des épingles, seize, dix sep,t dix huit par le chemin des aiguilles dix-neuf , vingt nous boirons du bon vin.

Un, deux, trois, j'irais dans les bois, quatre, cinq, six cueillir des cerises, sept huit neuf dans mon panier neuf, dix, onze, douze, elles seront toutes rouges. Treize, quatorze, quinze, par le chemin des épingles, seize, dix sep,t dix huit par le chemin des aiguilles dix-neuf , vingt nous boirons du bon vin.

Rédigé par Gald La Mouette

Publié dans #Tissus

Repost 0
Commenter cet article